Twitter : des rémunérations pourraient bientôt être disponibles sur certains comptes

Durant son rendez-vous annuel réservé aux investisseurs, le "Twitter Analyst Day", la plateforme a dévoilé une variété de nouvelles options, notamment celle nommée le "Super Follow". Celle-ci permettrait aux internautes de s'abonner en contrepartie de quelques dollars, à des comptes de concepteurs.

"Super Followers" de Twitter

Ces nouveaux types d’abonnement permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des bons plans, voire un groupe communautaire. Ils offriront aussi la possibilité d'afficher un badge d'abonné sur son propre compte, ou encore d’avoir accès à une newsletter privée. L’objectif de ce nouveau produit est ainsi de favoriser la valorisation et la monétisation des contenus "premiums". Le concept des super followers sera instauré en 2021, d’après un porte-parole du réseau social. La firme américaine communiquera plus d’informations sur le sujet au fil des mois à venir sur cette récente option.

Personnalisation possible du prix de l'abonnement

À en croire une capture affichée durant le "Twitter Analyst Day", ce nouveau concept serait mensuellement facturé à 4,99 dollars le mois. Cependant, les générateurs de contenus pourraient être capables de rendre sur mesure le tarif de l'abonnement. En outre, Twitter a réalisé la présentation d'autres nouveautés. Dans le souci de simplifier la recherche de sujets et de centres d'intérêt, Twitter pense à un produit appelé "Communities". Celui-ci est inspiré des groupes Facebook et permet de créer des groupes avec plus de restriction de conversation sur un sujet particulier.

Twitter teste "Spaces"

Cette nouveauté vient aussi s’ajouter au service de salle de discussion virtuelle. La fonction de celui-ci est de permettre aux internautes d’intégrer ou d'héberger des conversations vocales sur l’application. Il faut savoir que "Spaces" est inspiré de "Clubhouse", et fait actuellement l’objet de test par plus de 1.000 utilisateurs. La plateforme de microblogging désire persuader le marché de son aptitude à attirer plus d’internautes et à varier son portefeuille. Elle peut fièrement se vanter d’être fréquentée en moyenne chaque jour par environ 192 millions d’utilisateurs "monétisables". La firme californienne veut doubler ses ventes annuelles, dans l’optique de passer de 3,7 milliards de dollars en 2020 à 7,5 milliards de dollars en 2023.